Rapprocher la science et le développement

Le Vietnam partagera son savoir-faire agricole avec le Tchad.
  • Echange d’expertise agricole entre le Vietnam et le Tchad

Le Vietnam partagera son savoir-faire agricole avec le Tchad.
Crédit image: Flickr/CIMMYT

Shares

En vertu d'un accord coordonné par l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et signé par les représentants des deux pays le mois dernier (26 mars), le Vietnam enverra cinq experts et dix techniciens au Tchad.

Ils vivront dans des zones rurales pendant une période de deux ans, travaillant en étroite collaboration avec les agriculteurs locaux et fournissant le savoir-faire sur une gamme de questions, dont l'irrigation, la riziculture, la pêche traditionnelle et l'apiculture.   

Pour Abdul Kobakiwal, responsable des Services intégrés d'Appui à la Sécurité alimentaire de la FAO, "il s'agit d'un solide programme de renforcement des capacités ... il porte sur le transfert de technologies entre des pays en développement".

"Jusqu'à présent, les expériences avec des collaborations similaires ont été bonnes. Les agriculteurs les apprécient vraiment, parce que ... les experts sont récemment passés par des étapes similaires dans l'agriculture et le développement, et peuvent ainsi bien communiquer avec les agriculteurs des pays bénéficiaires".

Les experts vietnamiens tirent déjà de l'expérience de collaborations précédentes avec des agriculteurs malgaches et sénégalais, a-t-il ajouté.

“Il s'agit d'un solide programme de renforcement des capacités ... Il porte sur le transfert de technologies entre des pays en développement.”

Abdul Kobakiwal, responsable des Services intégrés d'Appui à la Sécurité alimentaire de la FAO

Ces experts, soigneusement sélectionnés par la FAO et le Tchad sur une liste de candidats fournie par le ministère vietnamien de l'agriculture, utiliseront à la fois leur technologie et leurs réalisations scientifiques locales pour aider les agriculteurs à améliorer et diversifier leurs activités.

A environ US$ 1500 par expert titulaire d'une maîtrise ou d'un doctorat et US$ 900 par technicien et par mois, plus les frais de transport, le coût de ces collaborations Sud-Sud est généralement faible, estime Kobakiwal.  

Le Tchad a engagé cette collaboration et finance l'ensemble du projet dans le cadre de son Programme quinquennal national pour la sécurité alimentaire, d'une valeur de US$ 200 millions.

Les experts vietnamiens profiteront également de l'expérience - plusieurs experts ayant servi dans des collaborations précédentes sont retournés au pays pour occuper des postes élevés, note Kobakiwal.

L'accord s'inscrit dans le cadre de l'Initiative de Coopération Sud-Sud de la FAO, lancée pour la première fois en 1996. Cet accord est le quarantième du genre - aujourd'hui, 42 pays ont déjà bénéficié de l'expertise venant du Sud, selon Kobakiwal.

Il ajoute que des collaborations bilatérales semblables avec la coordination de la FAO seront bientôt signées ou sont en cours de négociation entre le Vietnam et le Congo, la Gambie et la Namibie.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.