Rapprocher la science et le développement

Tanzanie: La population d’éléphants réduite de 60% en cinq ans
  • Tanzanie: La population d’éléphants réduite de 60% en cinq ans

Crédit image: Flickr/US Army Africa

Shares
Selon des estimations rendues publiques par le gouvernement tanzanien, la population d’éléphants dans le pays est passée de 109.051 en 2009 à 43.330 en 2014.
 
Dans un communiqué, le gouvernement estime que ce déclin est probablement lié au braconnage.
 
"Il est évident que le déclin de la population d'éléphants a atteint un niveau sans précédent", a par ailleurs déclaré le ministre tanzanien des Ressources naturelles et du Tourisme, Lazaro Nyalandu.
 
Dans un rapport publié en 2013, Traffic, une organisation spécialisée dans la surveillance du commerce illicite des animaux, avait attiré l’attention des autorités sur l’importance du braconnage dans le pays.
 
Dans une interview à SciDev.Net, Steven Board, le directeur exécutif de Traffic, a jugé “incroyable que les pouvoirs publics n’aient pas identifié et mis fin à ce jour à des activités de braconnage d’une telle ampleur."
 
Mesures insuffisantes
 
Ces dernières années, la Tanzanie a annoncé plusieurs initiatives en vue de combattre le trafic d’ivoire.
 
Mais selon Steven Board, “il est clair que ces mesures sont insuffisantes.”
 
Traffic invite par conséquent à un “examen honnête” des raisons de l’échec des mesures gouvernementales, en vue d’identifier les causes du problème et de mettre fin au braconnage.
 
Selon Steven Board, “la mise en œuvre effective du plan d'action national de lutte contre le trafic d’ivoire est essentielle. Cela va de la capacité accrue de détecter et de saisir les envois illicites d'ivoire, au renforcement des systèmes de collecte et de partage d’informations, sur l’ensemble de la chaîne du commerce illégal de l'ivoire.”
 
S’il reconnait que les mesures d’amélioration des conditions de travail des rangers annoncées par le minsitre tanzanien du Tourisme et des Ressources naturelles sont de nature à protéger les éléphants, Steven Board insiste toutefois sur la nécessité d’impliquer, à long terme, les communautés locales, qu’il considère comme les bénéficiaires ultimes des actions de conservation entreprises.
 

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.