Rapprocher la science et le développement

  • Les secrets de la communication scientifique

Marina Joubert propose des astuces pour mieux crire sur la science (et non pour la science), et pour toucher un public plus large.

En tant que scientifique, vous matrisez certainement le langage technique et le style impersonnel des revues scientifiques. Mais la plupart des gens trouvent le jargon scientifique indigeste et ennuyeux, destin rebuter les non spcialistes.

Toutefois, on demande aux scientifiques de toucher un public large. Par consquent, faire comprendre la science est devenu une comptence fortement recherche. Ecrire pour le grand public comporte plusieurs avantages: cela vous donne une meilleure visibilit qui force le respect les bailleurs de fonds, suscite l'adhsion du public et attire des collaborations de grande qualit.

Mais captiver l'attention d'un large public n'est pas une mince affaire et ncessite une approche totalement diffrente de celleque l'on utilise pour impressionner des confrres scientifiques. Ce guide vous donne quelques conseils sur ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire.

La plupart des scientifiques crivent pour le grand public parce qu'ils aiment a, mme si certains peuvent en tirer avantage ou tentent de se rapprocher du public sur instruction des bailleurs de fonds.

Il est plus facile de commencer crire sur vos propres travaux de recherche, tant que vous pouvez prendre suffisamment de recul par rapport votre travail.

Pour la premire publication, frappez la porte d'un journal d'une universit ou d'une entreprise. Les conseils de recherche publient des revues, l'instar de ScienceScope du Conseil sud-africain de la recherche scientifique et industrielle, ainsi que les acadmies de science et les socits scientifiques.

Certaines revues comme Australian Science ont comme objectif de publier un grand nombre d'articles rdigs par des chercheurs. Et certains journaux en ligne proposent des liens vers des blogs anims par des scientifiques. Vous pouvez aussi lancer votre propre blog.

Que vous fassiez le premier pas vers une publication ou vice versa, prenez votre temps. Rflchissez minutieusement aux sujets publis par la publication et au public cibl. Quel est son 'style'? Plutt courant ou plutt soutenu?

C'est souvent avec plaisir que les rdactions reoivent vos articles, surtout s'ils sont adapts leur format et leurs intrts. Lier un article un vnement particulier, comme la Journe mondiale de l'eau ou la Journe internationale de la diversit biologique peut galement accrotre les chances de publication de votre article.

Il est important de lire les articles de vulgarisation scientifique.. Vous y apprendrez structurer vos articles et le fait de vous immerger dans ce langage vous permettra de savoir ce qui convient. Par cette lecture, vous vous familiarisez galement avec les mdias de votre pays (et trangers) qui pourraient tre intresss par vos articles.

Choisissez la publication approprie et entrez en contact avec le directeur de publication, par tlphone ou par email. Et renseignez-vous sur les dlais de soumission d'un article destin un mensuel, un hebdomadaire et un quotidien.

La structuration de votre article dpendra de son genre. S'agit-il d'un article d'actualit sur une perce scientifique ou tentez-vous un traitement en profondeur? S'agit-il d'un commentaire, c'est--dire l'expression de votre opinion personnelle? Chaque type d'article est rgi par des conventions prcises.

Par exemple, les articles d'actualit commencent par une description concise de la principale dcouverte. Le traitement journalistique inverse la structure de l'article scientifique, en nonant d'abord les conclusions. Les articles de fond attirent le lecteur, en plantant le dcor au moyen d'une prose colore et plus crative.

En tous cas, fates de votre tude ou de la perce scientifique une histoire romance. Les premiers paragraphes doivent inciter le lecteur continuer la lecture. Lorsque l'article est difficile d'accs ds le dbut, les lecteurs renoncent immdiatement.

Le corps du texte contient les dtails et les faits. Ils doivent suivre un fil clair et faire comprendre au lecteur la transition logique d'un paragraphe l'autre. Quand vous rdigez des articles de fond, trouvez un moyen de transformer les faits en un rcit et d'apporter un peu d'excitation et d'aventure au scnario.

Les derniers paragraphes des articles de fond ou de commentaires doivent rsumer l'essence de l'article ou indiquer les dveloppements futurs. Vous pourrez donner au lecteur quelques penses mditer, ou lancer un appel l'action. Soumettez-leur un sujet de rflexion la fin de leur lecture.

Rflchissez minutieusement au profil de vos lecteurs. Comment pouvez-vous rattacher l'article leurs expriences personnelles? Que peuvent-ils connatre sur ce sujet et pourquoi doivent-ils tre intresss par votre article?

Ce lecteur imaginaire est capital. Ne pensez pas aux autres scientifiques. Vous n'crivez pas pour les impressionner (un point rappel sur ce blog du scientifique Stephen Curry).

Mettez-vous la place de votre lecteur et mettez de ct toutes vos connaissances et votre exprience. Parlez des fondamentaux sans pour autant tre litiste, il y a une diffrence entre rebuter les gens et leur donner les moyens de comprendre. Les gens peuvent apprhender les ides complexes, condition que vous utilisiez des mots qu'ils comprennent.

La tyrannie du jargon est le seul grand obstacle qui spare la science de la vie de tous les jours. Rcemment, j'ai interview quelqu'un qui mne une tude sur les programmes de nutrition en milieu scolaire. J'ai demand un rsum de son tude en anglais courant, mais voici un passage de sa rponse: Optimum nutrition is the physiological basis for effective education (Une nutrition optimale constitue le fondement psychologique d'une ducation efficace). On pourrait formuler la mme chose de la faon suivantet :You can't teach a hungry child, ou if you eat well, you learn well ('Vous ne pouvez pas enseigner un enfant qui a faim' ou 'si vous mangez bien, vous apprenez bien').

Evitez systmatiquement le jargon, les acronymes, les raccourcis et formalits auxquels vous tes soumis lorsque vous crivez pour des scientifiques. Ce qui est banal pour eux est surraliste pour la plupart des lecteurs. Parlez des ides abstraites et des nombres complexes en utilisant des termes du quotidien et faites le lien avec les expriences quotidiennes.

Les analogies et les mtaphores que vos lecteurs peuvent comprendre peuvent tre utiles. La plupart des gens, par exemple, peuvent visualiser le cratre d'impact d'un mtore qui a 'la taille de dix terrains de football'

Faites des phrases cortes et restez la voix active chaque fois que c'est possible. Utilisez des citations, des tudes de cas et des exemples tirs de la vie relle pour accrotre l'intrt de votre article.

Ecrire sur la science dans un langage ordinaire devient plus facile avec la pratique. Pour moi, traduire le jargon truff de mots savants en langage simple c'est comme dmler les poils d'un chien. Au dbut c'est difficile, voire pnible. Mais la patience et la persvrance finissent par avoir raison de toutes les difficults (le jargon, les acronymes, les longues phrases et la voix passive).

J'ai dcouvert l'indice Gunning Fog de mesure de la lisibilit. Il permet de calculer le nombre d'annes d'tudes ncessaires un lecteur pour comprendre facilement votre texte en une seule lecture.

Si l'indice Fog du texte est de 12, votre lecteur doit justifier de 12 annes d'tudes. La plupart des crits scientifiques ont un indice de 40 voire plus.

Vous diminuez l'indice Fog de votre texte en faisant des phrases courtes, en crivant la voix active, et en vitant de longs mots. Essayez le calculateur de l'indice Fog.

La plupart des gens ne sont pas intresss par le processus qui vous a men une dcouverte. Ils veulent connatre l'importance de votre dcouverte pour eux. Vous devez rpondre la questionet alors?. Insistez sur l'impact que la recherche peut avoir sur la vie quotidienne des gens, ou l'influence qu'elle pourrait avoir sur la socit.

Si votre tude cre l'effet de surprise ou constitue un travail de pointe, faites-le ressortir. Et n'oubliez pas, les gens ragissent aux choses qui leur sont proches, utilisez tous les appts locaux ou rgionaux.

Ne dites pas tout ce que vous savez votre lecteur ; au contraire, rsumez l'essentiel de votre article en une seule phrase percutante, ensuite testez-la sur quelques personnes avant de la rdiger.

Si vous mettez votre opinion, dans un article de commentaire par exemple, vous n'avez pas l'obligation d'tre neutre ou objectif. Il est mme accept de spculer un peu. Si vous tes enthousiaste, excit ou inquiet, dites-le. Vous pouvez galement recourir l'humour.

Bien que les gens soient peu intresss par les processus de la recherche au quotidien, ils s'intressent votre ct humain. Quels sont les obstacles que vous avez d surmonter? Qu'avez-vous ressenti? Vous prsenter comme un tre rel brise les barrires et rapproche le lecteur de la science. Communiquez votre excitation et votre fiert, mais ne vous vantez pas et ne mentez jamais.

Dans cet article crit pour le Guardian Brian Cox, professeur de physique des particules l'universit de Manchester, se sert de son exprience personnelle l'Organisation europenne de la recherche nuclaire pour expliquer la science du Grand collisionneur de hadrons.

Les images peuvent attirer l'attention sur une page. Par consquent, soumettez votre article en l'accompagnant d'images et de lgendes, cela peut tre dterminant pour sa publication ou son rejet (et viter que le service de la photographie ne choisisse une image totalement inapproprie). Mais si ce n'est pas possible, ne vous dcouragez pas. Les revues trouveront une illustration.

En rdigeant votre article, faites preuve d'imagination pour les photos et les lgendes. La science offre des images belles et inhabituelles susceptibles d'aider les lecteurs visualiser votre sujet. Prenez du temps pour trouver des lgendes instructives et accrocheuses, ce sont des points d'ancrage indispensables pour votre article.

Une fois que vous avez rdig votre article, transformez votre lecteur imaginaire en un lecteur rel. Demandez un non scientifique de lire votre l'article et de souligner les parties qu'il ne comprend pas. Vous allez bientt commencer comprendre le niveau de langue que vous devez utiliser. Et si le lecteur bille ou perd son enthousiasme mi-chemin de l'article, n'oubliez pas que personne n'est oblig de lire votre article. Si c'est technique, monotone ou ennuyeux, mme vos amis ne le liront pas!

Et si votre article n'est pas lu, il n'a aucun sens et ne rpond aucun besoin. Le lecteur, que vous le rencontriez ou non, est toujours roi.

Marina Joubert est spcialiste en communication scientifique base Pretoria en Afrique du Sud.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.