Rapprocher la science et le développement

  • Journalisme scientifique et communication scientifique : un couple parfait

Crédit image: Flickr/European Union 2011 PE-EP/Pietro Naj-Oleari

Les communicateurs et les journalistes se compltent et devraient collaborer pour amliorer la comprhension des connaissances scientifiques par le grand public.

Des journalistes qui donnent une confrence de presse des journalistes sur le journalisme, cest en ces termes que Pekka Isosomppi, attach de presse de lAmbassade de Finlande Londres, a ouvert le mois dernier la confrence-dbat sur lavenir du journalisme scientifique. Des propos accueillis par des rires tonitruants de lassistance, ce qui a dtendu latmosphre dans la salle de rception de la rsidence officielle de lAmbassadeur de Finlande au Kensington Palace Gardens.

Mais son choix des mots, et particulirement labsence remarque du mot science dans ses propos ma pouss, et probablement dautres personnes aussi, minterroger sur la huitime confrence mondiale des journalistes scientifiques que la Finlande accueillera Helsinki le mois prochain (du 24 au 28 juin).

LECTURE RAPIDE

  • Certains peroivent le journalisme scientifique et la communication scientifique comme deux activits concurrentielles
  • Mais les deux activits se dfinissent mieux par leur engagement envers la science
  • Et elles doivent collaborer pour le dveloppement des connaissances
Est-il impossible de dissocier les journalistes scientifiques de leurs autres confrres journalistes? A quel niveau la communication scientifique entre-t-elle en ligne de compte?

Journalisme scientifique en crise

Dans son allocution lendroit du panel, Connie St Louis, prsidente de lAssociation des crivains scientifiques britanniques, a dress les grands traits dune crise gnrale qui frappe le journalisme scientifique: perte des sources de financement et dintrt alors que dans le mme temps, la communication scientifique attire de plus en plus lattention.

Il faudrait relever que cette crise ne toucherait pas le monde en dveloppement, si lon en croit les rsultats dune enqute de SciDev.Net publie en janvier dernier. Toutefois, si ce nest pas une crise, quelque chose de grave semble se produire dans le journalisme scientifique travers le monde.

Deux autres panlistes ont dclar que le journalisme scientifique dinvestigation fond sur des sujets originaux est en dclin. Un rapport indpendant publi en 2011 sur lexactitude et limpartialit de la couverture de lactualit scientifique par la BBC confirme ce point de vue en faisant remarquer quelle sappuie par trop sur les communiqus de presse dans le traitement des sujets dactualit de la recherche.[1]

St Louis peroit une certaine tension entre ce quelle considre comme le vrai journalisme scientifique et la communication scientifique. Comme lont dclar Pallab Ghosh, spcialiste des questions scientifiques la BBC et un autre panliste lors de cet vnement, le travail des journalistes scientifiques consiste poser des questions embarrassantes, et non jouer les traducteurs ou les propagandistes de la science.

Mais est-ce une stratgie efficace pour comprendre la relation entre ces deux activits? Je dirais, quen ralit, elles sont complmentaires.

Naturellement, lobjectif de la communication scientifique est de communiquer sur la science. Mais elle sefforce aussi de mieux comprendre le processus de la communication, travers lanalyse et la critique de lintgralit du processus, et lidentification du meilleur moyen dinformer des publics prcis.

Parfois, certains estiment de faon implicite ou explicite quil sagit dune forme de propagande scientifique. Toutefois, ce point de vue nest pas plus fond que la perception du journalisme scientifique comme un journalisme la recherche de sensations.

Les journalistes scientifiques peuvent tre appts et sduits par lattrait dune histoire sensationnelle, cdant ainsi la clbrit et largent faciles, tout comme les communicateurs scientifiques peuvent tre appts et sduits par lattrait de largent facile des organismes de financement qui veulent voir certains sujets tre traits ou certaines technologies adoptes. Malgr la probabilit de ces travers, ils ne sont pas le principal trait caractristique de ces activits.

Je considre que les deux professions se caractrisent principalement par leur engagement en faveur de la science. Dans les notes du programme de mastre en communication scientifique que dirige Felicity Mellor lImperial College, on peut lire ce qui suit: le journalisme scientifique est dabord et avant tout une forme de journalisme.

Il faudrait ne pas perdre de vue que lobjectif du journalisme est dcrire des articles qui seront lus. Les lecteurs sont rputs tre attirs par le sensationnel: ils veulent tre stupfaits, voire choqus. Les comportements rprhensibles des gouvernements, des entreprises et des individus constituent un sujet privilgi par les journalistes. Mais les faits quils rvlent au grand jour ne prsentent pas toujours un intrt pratique.

En outre, le journalisme scientifique se distingue normalement de la communication scientifique dont le rle est de faire un tat des lieux des connaissances dans une discipline scientifique donne et un moment prcis. Comme la science elle-mme, le journalisme scientifique est fond sur le principe selon lequel il nexiste pas de faits dfinitifs, mais il reconnat uniquement lexistence dun processus permanent damlioration de la comprhension.

Lorsquen rfrenceaux journalistes scientifiques dinvestigation, Gosh a dclar dans son allocation, nous avons confiance en Dieu, mais toute autre personne est soumise la vrification, il aurait pu tout simplement dire:Nous vrifions toute autre chose.

Le journalisme scientifique et la communication scientifique peuvent tre considrs comme un couple dont lunion et les rles complmentaires sont ncessaires une meilleure comprhension de la science par le grand public. La question nest pas de savoir laquelle des deux disciplines doit tre finance; elles sont toutes deux essentielles.

Un partenariat entre les deux activits est susceptible daider des millions de gens ordinaires comprendre les contours et implications des nouveaux savoirs et des nouvelles technologies.

Une enqute ralise en 2011 au Royaume-Uni a mis en vidence le foss qui spare lhomme de la rue et les connaissances scientifiques : il a permis de constater que 75 pour cent de la population ne comprend rien au processus dvaluation par les pairs qui est pourtant lune des pierres angulaires de la recherche scientifique. [2] Evidemment, quelque chose doit tre fait sur cette question - la fois par les journalistes scientifiques et les communicateurs scientifiques - afin dinformer le public travers une collaboration avec la communaut scientifique, au sens large.

Pour pousser lanalogie gnalogique un peu plus loin, le journalisme scientifique et la communication scientifique peuvent tre considrs comme des enfants de lactivit scientifique elle-mme. Ce qui fait de leur couple une union entre des cousins croiss : des descendants des mmes anctres ressuscits. Ce qui devrait tre une union heureuse et productive.

De bon augure pour des changes fructueux lors de la confrence de Helsinki condition de considrer la science comme le lien qui unit la communication scientifique et le journalisme scientifique.

Editorialiste, SciDev.Net

Références

[1] BBC Trust BBC Trust review of impartiality and accuracy of the BBC’s coverage of science (BBC, July 2011)

[2] Ipsos MORI Public Attitudes to Science 2011 (Ipsos MORI, May 2011)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.