Rapprocher la science et le développement

  • Le CRDI ferme des bureaux régionaux et met fin à un programme d'innovation

Shares

Le Centre canadien de recherche pour le développement international (CRDI) a annoncé vouloir fermer deux de ses six bureaux régionaux, et mettre fin à son programme 'Innovation au service du développement inclusif", dans le but d'absorber une réduction de 11 pour cent de son budget annuel.

Les coupes budgétaires subies par cet organisme, réputé comme étant l'un des principaux champions de la recherche au service du développement, font partie d'une réduction globale de Can$ 4 milliards par an dans les dépenses publiques canadiennes au cours des cinq prochaines années, annoncée par le gouvernement conservateur le mois dernier.

Le gouvernement fait valoir que ces coupes -- qui conduiront à une baisse de 7,6 pour cent de l'aide au développement au cours des trois prochaines années -- sont nécessaires pour contenir le déficit budgétaire du Canada. Les contributions aux organismes financiers internationaux comme la Banque mondiale sont néanmoins épargnées.

La réduction du budget d'aide frappe particulièrement, en termes proportionnels, l'Agence canadienne de développement international (ACDI), dont le budget sera réduit de Can$ 319,2 millions d'ici 2015,.

Le budget du CRDI sera réduit d'un peu moins de Can$ 23 millions pour l'exercice 2012/2013, par rapport à une allocation parlementaire précédente de Can$ 207,4 millions.

La détermination des domaines sur lesquels se répercuteront les coupes, selon un communiqué du CRDI sur son site internet, est facteur d'un certain nombre de principes, dont la nécessité d'aligner l'organisation sur les priorités du gouvernement en matière de développement international, et la protection de la programmation "autant que possible".

Le CRDI affirme ainsi vouloir consolider sa présence en Asie en un unique bureau à New Delhi, en Inde et en Afrique sub-saharienne en son bureau de Nairobi. Les deux bureaux seront, cependant, renforcés pour conserver leurs fonctions de suivi et de réseautage dans les régions.

Deux bureaux régionaux - celui de l'Afrique occidentale et centrale, au Sénégal, coordonnant les activités du centre dans 24 pays avec un appui à près de 100 institutions, et celui de l'Asie du Sud-Est et de l'Est, à Singapour, qui couvre 12 pays de la région – seront donc fermés.

En annonçant ces changements, le CRDI a souligné que l'organisation continuerait à honorer les partenariats externes, et que toutes les subventions actuelles, y compris celles octroyées aux programmes et régions les plus affectés par ces changements, seraient maintenues.

Néanmoins, la décision du gouvernement de réduire le budget de l'aide a été largement critiquée par les organismes canadiens impliqués dans des projets d'assistance technique.

George Roter, fondateur et président-directeur général de la branche canadienne de l'organisme international Ingénieurs sans frontières, a ainsi déclaré dans un communiqué que son organisme était "déçu que le gouvernement ait réduit l'aide alors même que les effets de l'aide, et le fait qu'elle représente un investissement rentable, sont de plus et plus démontrés".

Paul Dufour, un ancien responsable du CRDI actuellement consultant en science et affaires internationales, souligne que le gouvernement conservateur décrit son budget 2012/2013 comme renforçant l'innovation, et affirme qu'il est "regrettable de constater que cela ne s'est pas traduit par la protection et le renforcement du programme du CRDI en matière d'innovation".

"Au contraire, sa fermeture, ainsi que la suppression de la présence mondiale du CRDI dans des régions clés du monde en développement, mettront sérieusement en péril la contribution de longue date du CRDI à l'appui à la recherche et à l'innovation", a-t-il déclaré à SciDev.Net.

Note de la rédaction : le CRDI est l'un des organismes donateurs qui soutiennent SciDev.Net.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.