Rapprocher la science et le développement

  • Lancement par l'ONU d'un réseau pour le développement durable

Un rseau associant des universits, des centres de recherche et des institutions techniques chargs a t lanc par l'ONU avec pour tche d'identifier des solutions pratiques pour le dveloppement durable.

Cr le 9 aot dernier, le Rseau des solutions pour le dveloppement durable (Sustainable Development Solutions Network , ou SDSN) travaillera en collaboration avec les gouvernements, les institutions des Nations Unies, le secteur priv et les organisations de la socit civile pour identifier et partager de nouvelles approches au dveloppement durable.

Les principaux objectifs du rseau seront la rduction de la pauvret, l'inclusion sociale et la durabilit environnementale -- trois des principaux objectifs du dveloppement durable noncs dans le document final de la Confrence Rio+20 intitul 'L'avenir que nous voulons'.

Si le projet n'en est qu' ses tout dbuts, il suscite dj un grand intrt, selon le directeur du SDSN, Jeffrey Sachs, par ailleurs conseiller spcial du secrtaire gnral des Nations Unies pour les Objectifs du millnaire pour le dveloppement (OMD).

Sachs dit esprer que d'ici la mi-2013, des groupes de travail pour traiter de certaines questions spcifiques auront t dsigns, de nouveaux modles pour l'agriculture durable et l'environnement urbain dvelopps, et des procdures pour les institutions affilies mises en uvres.

Le rseau gnrera des ides, offrira une perspective sur des documents pour les gouvernements et les institutions, mobilisera des fonds, et servira de plate-forme pour la prsentation de projets un stade pr-commercial, comme par exemple la capture du carbone ou les technologies agro-cologiques.

Le SDSN ambitionne aussi de servir de banque d'informations en libre accs, mme si les engagements exacts consentis par les membres sont encore en discussion.

Surtout, le rseau cherchera amplifier les voix des institutions scientifiques et technologiques - aux niveaux local, national et rgional - dans les dbats mondiaux, se rjouit Sachs.

Le rseau fera intervenir dans les dbats un autre gamme d'acteurs, qui se situent actuellement en marge de la rsolution des problmes du dveloppement durable, a-t-il expliqu SciDev.Net.

Ce sont ces acteurs qui, d'aprs lui, sont les mieux placs pour laborer des solutions pratiques dont on a dsesprment besoin pour le dveloppement durable.Les OMD, poursuit-il, n'ont eu qu'une efficacit limite cause du manque de participation active de la part des parties prenantes aux niveaux national et local lors de leur laboration.

[On le sait,] par exprience, ces institutions devraient tre impliques ds le dbut.

Pour que cette riche source d'expertise puisse influer sur les processus gouvernementaux, le SDSN dveloppera de multiples points de contact avec les agences des Nations Unies, leur fournissant des documents d'information sur des questions scientifiques complexes et diverses, impuls par l'expertise des chercheurs.

En particulier, le rseau tissera des liens troits avec le groupe de haut niveau cr rcemment pour dfinir un nouvel agenda pour le dveloppement dans l'aprs 2015 date laquelle les OMD prennent officiellement fin. Il s'associera galement d'autres organismes, dont le Conseil consultatif scientifiques international de l'Organisation des Nations Unies pour l'ducation, la science et la culture (UNESCO), issu de la Confrence Rio +20.

Sachs ajoute que les procds en aval du SDSN n'taient pas destins se substituer ces organismes mais plutt complter leurs rles.

Pourtant, David Sattertwhaite, charg de recherche auprs de l'Institut international pour l'environnement et le dveloppement, au Royaume-Uni, juge que des solutions pour le dveloppement durable existent dj au niveau local.

Selon lui, plutt que de se focaliser sur les institutions universitaires, qui ont mauvaise rputation en tant que moteurs du dveloppement, il faudrait faire davantage pour rendre autonomes les gouvernements locaux, mieux placs pour tirer parti de ces innovations, en leur assurant un meilleur financement.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.