Rapprocher la science et le développement

  • Pourquoi il faut fixer des objectifs de développement durable

Malgré l’engagement croissant des Etats en faveur des énergies alternatives et une utilisation plus efficace des ressources, vingt après le Sommet de la Terre, le développement durable reste perçu par beaucoup comme une idée enracinée dans les questions environnementales.

Cela crée un écart fondamental entre les défenseurs de la durabilité et ceux qui, indépendamment des préoccupations environnementales, soutiennent que l’engagement envers le bien-être de l’homme et l’éradication de la pauvreté appellent exclusivement des réponses d’ordre socioéconomique.

La proposition d’adopter une série d’Objectifs de développement durable (ODD), qui figurent parmi les résultats éventuels de la prochaine conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) prévue le mois prochain (du 20 au 22 juin), pourrait combler cet écart, en présentant dans le détail des défis de développement complexes.

Les ODD sont une question de mesures ; leur importance a été démontrée, car ils sont les moteurs de politiques publiques éventuelles pour répondre à des questions cruciales, comme l’assainissement rural ou la mortalité infantile - regardez par exemple l’impact des Objectifs du Millénaire pour le développement (
OMD),  ou des évaluations des écosystèmes. A condition d’être développés et conçus correctement, les ODD joueront sans nul doute un rôle tout aussi capital dans la promotion de la durabilité.

Mais l’importance des ODD ne s’arrête pas là. L’une de leurs plus importantes contributions sera de montrer en quoi les trois dimensions du développement durable, à savoir les dimensions économique, environnementale et sociale, sont interdépendantes.


Des défis connexes


La Colombie, le Pérou et les Emirats arabes unis agissent en faveur des ODD. Mais ces Etats n’ont pas dressé leurs propres listes d’ODD prioritaires. Un premier ensemble de sujets importants a été constitué suite à de larges consultations internationales et des recommandations provenant de diverses sources.

Objectifs mondiaux éventuels sur lesquels les cibles, indicateurs et méthodes de mise en œuvre des ODD pourraient être axés :

  • La sécurité alimentaire : production, accès et nutrition
  • La gestion intégrée de l’eau
  • L’énergie pour le développement durable
  • Les villes durables et résilientes
  • La santé et la productivité des océans
  • Le renforcement des capacités des systèmes naturels
  • L’efficacité et la durabilité renforcées dans l’utilisation des ressources
  • La sécurité renforcée de l’emploi et des moyens de subsistance
La vision colombienne des ODD est ancrée sur l’interconnexion profonde entre la croissance économique, la protection de l’environnement et le bien-être social.

Prenez par l’exemple la sécurité alimentaire : la question est bien plus large que de réduire simplement la faim, l’une des principales cibles de l’OMD 1. Parvenir à la sécurité alimentaire nécessitera l’élaboration d’une stratégie à long terme qui prenne en compte des questions aussi variées que les biocarburants, les cours des matières premières, la diversité génétique des cultures, la désertification, et la protection des moyens de subsistance traditionnels, pour n’en citer que quelques unes.

Nos sociétés et nos économies ne sont pas préparées aux approches multidisciplinaires nécessaires pour répondre aux dimensions économique, environnementale et sociale de la sécurité alimentaire. Mais la définition d’un ODD pourrait contribuer à baliser le chemin en déterminant les éléments clés tangibles d’une production alimentaire durable et soutenue.


Les OMD mettaient l’accent sur le résultat final : stopper la faim. Les ODD devraient insister sur les leviers qu’il faudra actionner pour atteindre cet objectif ultime.


Sur la question de l’eau, l’ODD proposé souligne la nécessité de suivre une telle approche, et rappelle les difficultés à arguer en sa faveur. Les objectifs dans le domaine de l’eau sont souvent qualifiés ‘d’environnementaux’, bien que la productivité économique et le bien-être de l’homme en dépendent.


Ainsi, l’irrigation est essentielle à la production d’une bonne partie de la nourriture dans le monde, et l’assainissement est la pierre angulaire de la santé. Pourtant, un nombre étonnamment élevé de gens ne perçoivent pas ces liens simples. Que les écosystèmes aient aussi besoin d’eau, et qu’il soit nécessaire de protéger les services écosystémiques, ne font pas de l’eau une question environnementale, mais au contraire, met en exergue les liens entre la santé humaine et celle de la planète.


Il existe aussi des interconnexions entre les différents ODD. Ces liens sont tout aussi importants que la vision plus globale que chaque ODD peut offrir sur une question donnée.


Pour prendre un exemple, 20 pour cent des protéines animales dans le monde proviennent des océans. La santé des océans est donc une composante essentielle de la sécurité alimentaire dans le monde. En outre, des millions d’enfants meurent chaque année d’infections respiratoires aigües et d’autres maladies liées aux risques environnementaux.


Un outil pour le changement


Dans un monde caractérisé par la rareté croissante des ressources naturelles et la croissance démographique, et des demandes croissantes des populations de classe moyenne, les décisions d’ordre politique ne se feront pas sans compromis difficiles. Les gouvernements doivent identifier des ‘options sans regret’ présentant des avantages pour plusieurs secteurs ou sur plusieurs plans en même temps.


Les ODD peuvent aider les décideurs à prendre de telles décisions. Ils peuvent mettre en lumière les contraintes ainsi que les opportunités pour la planification et l’investissement à long terme, et permettre aux décideurs politiques de justifier leurs actions même si celles-ci impliquent des coûts plus élevés comparativement à des solutions habituellement appliquées.


La conférence Rio+20 pourrait, et devrait, jouer un rôle décisif dans le lancement des ODD en tant que composante clé d’un cadre stratégique mondial pour l’après 2015. C’est un processus qui nécessitera l’orientation et la contribution des experts, mais la sélection des domaines thématiques est une décision politique qui devra être prise à Rio.


L’élaboration de chaque ODD nécessite des objectifs quantitatifs, assortis de délais et d’un tableau de bord d’indicateurs descriptifs que les pays peuvent mettre en pratique en fonction des circonstances nationales, car une approche unique voilerait la spécificité des priorités et besoins.


Les indicateurs des ODD devront être adaptés à des capacités nationales, des missions et structures institutionnels variés pour susciter des initiatives nationales vers des approches plus intégrées de la durabilité.


En 20 ans, le monde a changé à une vitesse que peu de gens auraient pu prévoir. Nous sommes actuellement confrontés de nouvelles priorités et pressions géopolitiques qui s’exercent sur les systèmes naturels et font que la poursuite du statu quo n’est plus une option.


Les ODD ont le potentiel de devenir un outil pour assurer que les politiques guident le changement et pour rendre réalisable une gestion des ressources qui ne ferme pas la porte aux possibilités de développement humain. Il ne s’agit pas d’un programme environnemental, mais d’un programme sachant tenir compte simultanément des questions sociales, économiques et environnementales.

Paula Caballero Gómez, Directrice des affaires économiques, sociales et environnementales au Ministère colombien des affaires étrangères. Pour plus d’informations sur les ODD, écrire à l’adresse : colombiario20@cancilleria.gov.co.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.