Rapprocher la science et le développement

  • Une carte pour les zones de conflits, de changements climatiques et d’aide

Shares

La version pilote d'un outil de cartographie en ligne vient d'être lancée en Afrique pour permettre aux chercheurs et aux décideurs politiques de comprendre les points communs entre la vulnérabilité aux  changements climatiques, les conflits et l'aide.

Des chercheurs du programme Changements climatiques et stabilité politique en Afrique (CCAPS) du Centre Strauss, aux Etats-Unis, ont intégré les données de la vulnérabilité aux changements climatiques et celles de projets financés par l'aide internationale et en cours au Malawi, qu'ils ont transposées sur une carte indiquant les foyers de conflit au Malawi jusqu'en 2010.

Il en résulte un outil dynamique qui permet d'assister le travail des décideurs, des chercheurs et des organismes d'aide et de les aider à planifier les activités d'atténuation du changement climatique et à rendre leurs interventions plus efficaces.

Ashley Morgan, chargée des programmes au CCAPS, a indiqué à SciDev.Net que cet outil avait pour objectif de « rendre les données accessibles pour permettre aux responsables du gouvernement, à la société civile et aux institutions académiques de trouver des réponses à leurs interrogations sur les liens entre les changements climatiques, les conflits, et l'aide en Afrique ».

Cet outil comprend plusieurs ensembles de données pouvant être stratifiés pour répondre à une série de questions – est-ce que, par exemple, les régions les plus vulnérables au changement climatique profitent bien de l'aide ? L'outil peut aussi être utilisé par les décideurs politiques et les organisations à but non lucratif pour identifier les communautés mal desservies et élaborer des projets à leur profit. Il peut, enfin, permettre aux communautés elles-mêmes de faire du lobbying pour accéder à l'aide.

« C'est la première fois que l'on dispose de cette sorte de cartographie dynamique de tous les donateurs, dans tous les secteurs, de la localisation géographique des projets financés, et des conflits dans chaque pays », a expliqué à SciDev.Net Catherine Weaver, chercheuse à l'Université du Texas, qui abrite le Centre Strauss, à Austin,

Selon Weaver, cet outil pourrait aussi potentiellement améliorer la transparence des initiatives des donateurs en permettant aux utilisateurs de localiser géographiquement les projets.

Les chercheurs comptent rendre cet outil disponible sur les sites Internet des gouvernements et de la société civile pour que les décideurs politiques et les acteurs intéressés puissent y accéder.

Moran a indiqué qu'on espérait également rendre cet outil accessible via les applications de la téléphonie mobile pour permettre aux utilisateurs de localiser les conflits en temps réel.

Weaver ajoute que la reproduction de cet outil en Ethiopie est en projet, ainsi que la formation, ailleurs en Afrique, des intervenants qui cartographieront et localiseront les projets en mettant un accent particulier au changement climatique. D'autres projets pilotes sont à l'étude pour être menés en collaboration avec les communautés locales vulnérables aux changements climatiques et déterminer s'il leur est facile d'accéder à l'outil et de l'utiliser.

Joshua Olusegun Bolarinwa, chercheur doctorant à l'Institut nigérian des affaires étrangères de Lagos, est favorable au déploiement de cet outil dans toute l'Afrique. « L'aide des donateurs a un grand rôle à jouer dans la gestion des changements climatiques et des conflits en Afrique et nous devons savoir comment cette aide est dépensée et où», note-t-il. Mais Annabelle Houdret, chercheuse à l'Institut allemand du développement, à Bonn, estime que l'établisssment de liens entre les changements climatiques, l'aide et les conflits est un exercice complexe, en partie parce que « l'aide peut aussi être à l'origine des conflits si elle génère un renforcement des pouvoirs de certains tandis que d'autres sont marginalisés ».

Elle a également relevé que certaines stratégies locales d'adaptation aux changements climatiques, comme celles qui s'appuient sur une dimension culturelle ou religieuse, seront difficiles à appréhender et à intégrer dans un outil de cartographie en ligne.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.