Rapprocher la science et le développement

  • Des cabanes sur pilotis remportent un prix d’adaptation au changement climatique

Shares

La construction en Equateur de maisons en bambou sur pilotis résistantes aux inondations, et l'échange d'informations sur le climat au moyen d'émissions de radio 'interactives' au Nigeria : voici deux des idées qui ont gagné des subventions à l'issue d'un concours qui cible les pays en développement

Vingt-six projets ont été sélectionnés dans le cadre du concours Global Development Marketplace dont le thème 2009 était : '100 idées pour sauver la Planète'. L'objectif était de trouver des idées pour protéger les pays en développement contre l'impact des changements climatiques.

Ce concours doté de US$ 5 millions de dollars de financement est soutenu par la Banque mondiale et le Fonds pour l'Environnement mondial (FEM), entre autres institutions. Les idées récompensées bénéficieront de jusqu'à US$ 200.000 comme capital initial, ainsi qu'un appui technique et des conseils pour leur mise en application.

Les projets primés proviennent de l'ensemble du monde en développement, dont treize d'Amérique latine, cinq d'Asie du Sud-Est et du Pacifique, quatre d'Afrique du Nord et d'Afrique sub-saharienne, et deux d'Asie du Sud. Les deux derniers projets seront mis en œuvre en Europe.

Neuf de ces projets seront gérés par des communautés locales. Ainsi, les peuples Miskito du Nicaragua vont cultiver des arbres à noix Maya pour freiner la déforestation et améliorer la nutrition de 2,500 enfants, tandis que 200 agricultrices éthiopiennes auront accès à des variétés de cultures vivrières adaptées aux conditions climatiques locales pour réduire les risques d'insécurité alimentaire.

Les autres projets incluent une technologie de messagerie par téléphonie mobile pour renforcer la communication sur le système de gestion des catastrophes dans une province des Philippines ; des stations de dessalement de l'eau à Djibouti fonctionnant à l'énergie solaire ; et des émissions de radio sur le changement climatique en langue Ibo au Nigeria à travers lesquelles 15 millions d'auditeurs pourront réagir en enregistrant des messages audio qu'ils enverront aux producteurs des émissions.

'Le concours 2009 a été l'occasion d'exposer le type de pensée novatrice susceptible de produire des résultats concrets dans nos efforts d'adaptation aux changements climatiques. Nous suivrons de près pour voir comment les lauréats de cette année mettront en œuvre leurs idées' , déclare Katherine Sierra, vice-présidente de la Banque mondiale chargée du développement durable.

En Equateur, le Réseau international pour le Bambou et le Rattan (INBAR) va construire 500 maisons sur pilotis capables de résister aux inondations, l'eau coulant en dessous des structures.

"Avec ces financements, nous comptons développer une technologie novatrice pour améliorer le design, la durabilité et la résistance des maisons traditionnellement construites en bambou dans la région de Guayaquil", a déclaré Álvaro Cabrera, coordonnateur régional de INBAR pour l'Amérique latine et les Caraïbes, au Réseau Sciences et Développement (SciDev.Net).

Ainsi, les toits seront faits à partir de la résine et du bambou au lieu du zinc, et les pilotis seront en béton pour étendre la durée de vie de ces maisons des trois à cinq ans actuels à une trentaine d'années.

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.