Rapprocher la science et le développement

  • L'énergie nucléaire traverse une mauvaise passe

Le monde a toujours besoin de l'nergie nuclaire, mais l'industrie se doit d'tre plus sre et plus transparente.

Au dbut de ce mois, un accident survenu dans une mine de charbon a caus d'normes destructions, faisant plus de 40 mortsmais cet vnement est pass presque inaperu pour la plupart d'entre nous.

La mort des mineurs de charbon, 4.000 pieds sous terre dans l'Ouest du Pakistan, a t clipse par toute l'attention accorde une autre crise survenue dans le secteur nergtique, l'nergie nuclaire, au lendemain du sisme de grande amplitude survenu au Japon quand des ingnieurs ont perdu la matrise du refroidissement de plusieurs racteurs la centrale de Fukushima Daiichi.

A Fukushima, personne n'est dcd des suites d'irradiation, mme si, hier, deux employs ont t hospitaliss.

Les accidents dans des centrales nuclaires sont rares. Par contre, les catastrophes des mines de charbon sont trop frquentes pour mriter trop d'attention. En 2004, rien qu'en Chine, plus de 6.000 mineurs de charbon sont morts. Il est vrai que l'uranium tue aussi, mais une moindre chelle.

En effet, selon l'Agence internationale de l'nergie (AIE), si les processus de production de l'lectricit base de charbon, d'hydrolectricit, d'lectricit base de gaz et d'nergie nuclaire taient analyss scrupuleusement, il en ressortirait que l'nergie nuclaire est la plus sre.

L'impact sur les changements climatiques

La comparaison entre les risques poss par le nuclaire et le charbon est encore plus biaise si l'on tient compte de l'impact de la combustion des carburants fossiles sur le rchauffement de la plante.Les dcs causs indirectement par l'nergie produite base du charbon sont plus nombreux que ne le montrent les estimations de l'AIE, puisque les gaz effet de serre mis par sa combustion contribuent aux changements climatiques.

Selon l'OMS, les changements climatiques tuent dj 150.000 personnes par an parce qu'ils aggravent les vnements climatiques extrmes et la porte gographique des maladies infectieuses, et mettent rude preuve les systmes de production alimentaire cause des scheresses, des inondations et des variations de temprature.

L'accident survenu dans la mine de charbon au Pakistan n'a pas suscit des appels la rvision de la position du monde sur les centrales lectriques charbon. Par contre, l'accident de Fukushima a suscit une introspection sur le bien-fond du nuclaire. Pour l'instant, l'Allemagne a temporairement ferm ses sept racteurs, et la Chine a suspendu l'autorisation de construction de nouveaux racteurs. Les groupes de pression opposs au nuclaire sont pied d'uvre pour influer sur la position des gouvernements travers le monde.

La vrit est que toutes les options nergtiques comportent des risques. S'il est bien gr, le nuclaire reste une option relativement sre. Et actuellement, il est la principale source d'nergie en quantit industrielle capable de nous aider lutter contre les changements climatiques.

Tirer les leons de Fukushima

La centrale de Fukushima a t dtruite la suite d'un tsunami de 10 mtres de haut qui a balay la cte Nord-Est du Japon aprs un sisme d'amplitude 9 survenu le 11 mars.

Ce sisme a interrompu la principale ligne d'alimentation de la centrale en lectricit tandis que la vague du tsunami l'a priv de ses sources d'alimentation lectrique de secours, privant quatre btiments-racteurs, y compris les piscines contenant les barres de combustible us, de moyen de refroidissement.

Des leons ont t dj tires de cette catastrophe. Par exemple, les racteurs conus dans les annes 70 prsentent des lacunes sur lesquelles les experts avaient dj attir l'attention, et devraient tre modernises ou dmanteles. Les nouvelles technologies sont beaucoup plus sres

Par ailleurs, il faut appliquer les rgles de bonne gouvernance, l'ouverture et la transparence la gestion des installations nuclaires si l'on veut garder la confiance du public. L'une des principales raisons de la forte inquitude de la population japonaise suite cette catastrophe tient la rputation de la Tokyo Electric Power Company, l'entreprise qui gre la centrale, en matire de dissimulation d'informations embarrassantessur ses oprations.

Au moment o le nuclaire s'exporte vers des pays moins dvelopps qui ne disposent pas de rservoirs de comptences solides, nous devons rflchir la possibilit de confier l'Agence internationale d'nergie atomique un rle de rglementation, en remplacement de sa mission actuelle, qui consiste aider les pays mettre en place leur systme de scurit et se prparer aux urgences.

Besoin du nuclaire

Les anti-nuclaires tirent dj de cette catastrophe des conclusions d'une plus grande porte. Comparant l'accident de Fukushima et la fusion du cur du racteur qui s'tait produite Chernobyl, ils soutiennent que Fukushima constitue la preuve que la dangerosit du nuclaire est inacceptable et cette nergie devrait abandonne au profit d'autres sources.

Mais l'abandon du nuclaire risque d'entraner une rue sur les combustibles fossiles avec des consquences catastrophiques, notamment l'mission de plus grandes quantits de gaz effet de serre dans l'atmosphre qui en est dj pleine. Cela pourrait galement dboucher sur une forte demande prmature de biocarburants, dont les formes actuelles risquent d'avoir un impact nocif sur l'offre alimentaire mondiale, voire, d'aprs certaines tudes, conduire une nette augmentation des missions de gaz effet de serre.

Les nergies renouvelables sont une autre alternative et d'importants progrs ont t accomplis dans leur dveloppement. Les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord rflchissent la transformation de leurs dserts chauds en lectricit solaire thermique, et le photovoltaque contribue de manire non ngligeable l'alimentation de 1,5 milliards de pauvres qui ne sont pas connects au rseau lectrique dans le monde en dveloppement.

Certes, les nergies renouvelables sont trs prometteuses et pourraient un jour reprsenter une importante proportion des systmes nergtiques plus propres. Mais elles sont confrontes des obstacles de taille, et surtout, elles ne peuvent encore tre produites en grandes quantits partir de centrales comme les sources d'nergie qui font marcher l'industrie et l'infrastructure d'un pays. Avec du temps et des investissements, ces obstacles pourraient tre levs. Mais pas avant plusieurs dcennies.

Le monde, y compris les pays en dveloppement, a besoin du nuclaire. Aprs Fukushima, les efforts doivent tre concentrs sur la modernisation et la scurisation, au moyen d'oprations transparentes intgres des socits bien gres. L'engagement apolitique envers la transparence y jouera un rle capital.

Comme toute source d'nergie, le nuclaire prsente des risques qui doivent tre convenablement grs. Mais, en dfinitive, les changements climatiques reprsentent une menace beaucoup plus srieuse. Choisir de les combattre sans recourir l'nergie nuclaire serait encore plus risqu.

Aisling Irwin
Rdacteur en chef actualits et articles de fonds, SciDev.Net

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.