Rapprocher la science et le développement

  • Cyclones dans l'Océan indien: Faits et chiffres

Greg O'Hare explique ce que sont les cyclones, pourquoi, quand et comment ils naissent, se dveloppent et repense leurs effets en Asie du sud.

'Cyclone tropical': c'est le terme gnral utilis pour dsigner les courants atmosphriques de basse pression sous les tropiques. Ils sont accompagns de vents tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre dans l'hmisphre nord et de vents tournant dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hmisphre sud

Les cyclones tropicaux d'intensit faible modre amnent les pluies indispensables l'agriculture dans toute la rgion septentrionale de l'Ocan indien. Mais lorsque les cyclones tropicaux se renforcent, ils peuvent tre l'origine d'un grand nombre de pertes humaines et matrielles dans la rgion.

Structure des cyclones

Tous les cyclones tropicaux ont une pression atmosphrique faible au niveau du sol et un vortex de vents convergents et d'air ascendant. Ils ont tous d'importants nuages chargs de pluie constitus en couches (nimbostratus profond) et d'imposants nuages chargs de pluie , disposs la verticale et appels cumulonimbus.. Pourtant, malgr ces caractristiques communes, les cyclones tropicaux en Asie du sud varient normment par leur taille, leur frquence et leur intensit, et ont des effets diffrents selon les terres traverses.

Le Tableau 1 montre quatre types de cyclones tropicaux. Ces systmes atmosphriques forment un continuum si les conditions sont bonnes et que la pression en surface baisse de manire progressive, une dpression atmosphrique peut se transformer en une dpression tropicale, puis en tempte tropicale et , enfin, en une tempte tropicale intense. En Asie du sud, comme dans le monde occidental, les temptes tropicales de trs forte intensit portent le nom d'ouragans. Or, les courants les plus intenses dans le Pacifique sont qualifis de cyclones, ce qui participe la confusion.

Type de systme cyclonique tropical

Prcipitations (cm)

Dpression atmosphrique

24

150300

510

Dpression

48

250500

1020

Tempte

810

300600

2050

Ouragan

812

4001000

50150

Tableau 1: Types de cyclones tropicaux en Inde [1]

Les dpressions atmosphriques et les dpressions sont les systmes les plus frquents, et sont l'origine de la majeure partie des prcipitations annuelles en Inde (prs de 890mm). En effet, leurs prcipitations de faible intensit constituent la colonne vertbrale de l'agriculture en Asie du sud.

Mais dans le cas d'une longue srie de profondes dpressions tropicales (pouvant durer de trois quatre semaines), les prcipitations cumules peuvent conduire des inondations importantes, des ruptures de digues et des glissements de terrains. Au sud du Bangladesh, plus de 100 familles ont t emportes par les eaux quand une digue a cd en juillet 2004. En 2008, les inondations conscutives la mousson d't et les glissements de terrain en Inde (en particulier dans l'Etat du Bihar) ont fait 1065 morts et touchs environ 7, 9 millions de personnes.

Comment naissent les ouragans

Les cyclones tropicaux qui touchent l'Asie du sud trouvent leurs origines dans les ocans environnants, en particulier dans la baie du Bengale. Leurs naissance et dveloppement sont conditionns par au moins cinq exigences: une pression faible la surface; une abondance d'air humide capable de convection ou d'ascension dans l'atmosphre; des tempratures la surface des ocans suprieures 26-27 degrs Celsius; une petite tension du vent la vitesse laquelle la force et la direction du vent changent avec l'altitude dans l'atmosphre ( notamment pour les systmes plus levs et plus intenses); et la puissance de la rotation de la Terre pour faire rentrer le systme dans un vortex rotatif.

En Asie du sud, les cyclones tropicaux tirent leur principale nergie de l'intense vaporation qui s'opre au-dessus des eaux tempres et non pas, contrairement aux cyclones de moyenne latitude - des tempratures contrastes entre les masses d'air froid et les masses d'air chaud.

La vapeur d'eau, qui s'est vapore de la mer, rentre dans le cyclone en formation. A mesure que l'air qui s'lve l'intrieur du cyclone refroidit, l'humidit vapore se transforme en nuage, formant des milliards de trs fines gouttelettes d'eau. La transformation de la vapeur d'eau en gouttelettes d'eau libre une grande quantit de chaleur (latente), fournissant l'nergie qui permet au cyclone de se revigorer et de continuer se dvelopper.

Frquence et rgulation des mousson

Les cyclones tropicaux qui touchent l'Asie du sud font partie du systme rgional de vents de mousson. La mousson d'Asie du sud comporte des vents humides du sud-ouest provenant des ocans austraux et soufflant au-dessus de la masse terrestre continentale d'Asie du sud en t, et des vents humides du nord-est, qui soufflent dans la direction oppose en hiver.

Le rchauffement diffrentiel de la terre et de la mer entrane ce mouvement. En t, la terre chauffe plus rapidement que les ocans, produisant une faible pression sur elle-mme et une forte pression sur l'ocan. La pression des vents s'oprent du haut vers le bas, , amenant des vents puissants et humides des ocans vers l'Asie du sud. Pendant l'hiver, le rchauffement diffrentiel et les systmes de pression sont inverss, les vents du nord-est, forts et secs, finissent par souffler de l'Asie du sud vers les ocans austraux.

La majeure partie des prcipitations sur la rgion survient en t (de juin septembre) et a pour origine des dpressions tropicales relativement faibles mais frquentes.. Amens par des vents de mousson, ces systmes se dplacent en direction de la terre le long de la cte ouest de l'Inde, mais touchent plus frquemment la cte est de l'Inde et du Bangladesh.

Les temptes et les ouragans tropicaux plus intenses, qui ont galement tendance se former principalement dans la baie du Bengale, se produisent la plupart du temps lors du passage de la saison d't, humide, celle de la mousson, priode hivernale et sche (octobre novembre), quand le cisaillement du vent est faible. Les puissants cyclones, qui dominent dans l'atmosphre, ont du mal se former au cours de la principale saison de la mousson (juin septembre) le fort cisaillement du vent les dstabilisant et les dtruisant.

Dgts causs par les ouragans

Les rgions de l'Asie du sud les plus exposes aux ouragans sont les basses rgions ctires autour de la baie du Bengale (Bengladesh, Est de l'Inde et Myanmar). Ce sont les premires rgions touches par les temptes lorsque ces dernires atteignent la terre, et ce sont galement quelques unes des rgions les plus fertiles pour l'agriculture et densment peuples en Asie du sud, y compris les deltas des fleuves ctiers tels que le Godavari, le Gange et l'Irrawaddy.

Les vitesses leves des vents qui accompagnent les ouragans, les prcipitations intenses et les ondes de tempte (niveaux de la mer exceptionnellement levs) dtruisent des vies et des biens, et peuvent laisser des rgions sinistres. Des vents, soufflant souvent plus de 117 kilomtres/heure, emportent ou endommagent srieusement les habitations fragiles.

La forte intensit des prcipitations sur une priode relativement courte (jusqu' 50 centimtres , voire plus, sur une priode de trois sept jours) peut provoquer de graves inondations et la dgradation des cultures majeures. A l'instar des cyclones de moindre intensit, ces inondations peuvent accrotre le nombre de pertes humaines et matrielles en cas de destruction des rservoirs et de glissements de terrains.

Cependant, la partie la plus destructrice d'un cyclone est l'onde de tempte qui se trouve l'avant de la tempte, qui gagne de l'altitude mesure qu'elle progresse l'intrieur des terres. Les ondes de tempte d'ouragans puissants peuvent atteindre deux trois mtres de haut le long de la cte est d'Andhra Pradesh, en Inde. Au bout de la baie du Bengale, o le littoral devient troit, les ondes de tempte peuvent atteindre une hauteur stupfiante de 12 13 mtres et tuer beaucoup de personnes (voir Tableau 2).

Rgion

Date

Nombre de morts

Andhra Pradesh

10 octobre 1679

20,000

Bangladesh

07 octobre 1737

300,000

Bangladesh

13 novembre 1970

500,000

Andhra Pradesh

26 novembre 1977

10,000

West Bengal

29 avril 1991

140,000

Tableau 2: Nombre de morts causes par les cyclones dans la rgion de la baie du Bengale [1]

Les ouragans dans un monde qui se rchauffe

Les chances que les ouragans fassent plus de dgts en Asie du sud l'avenir sont grandes, en raison de l'accroissement de la densit des populations dans les rgions ctires. Le nombre de personnes exposes pourrait galement augmenter si les ouragans deviennent plus puissants mesure que la plante et les ocans se rchauffent.

Certaines tudes menes sur le sujet n'ont pas tablit de preuve de l'augmentation de la frquence ou de l'intensit des ouragans dans les Carabes. [2,3] D'autres tudes ont trouv un faible changement de frquence et d'intensit des ouragans dans le monde au cours de ces 20 dernires annes. [4]

En revanche, d'autres indices solides, bass sur des donnes fiables, ont montr qu'au cours de ces dernires annes, les ouragans, en particulier les plus puissants (de catgories 4 et 5), se sont intensifis dans toutes les rgions touches par les ouragans, y compris dans le nord de l'Ocan indien (Tableau 3). [5,6]

Bassin

19902004

Pourcentage de tous les ouragans

Pourcentage de tous les ouragans

Est du Pacifique

25

35

Ouest du Pacifique

25

41

Nord de l'Atlantique

20

25

Sud-ouest du Pacifique

12

28

Ocan Indien

13

29

Tableau 3: Changements du nombre et du pourcentage des ouragans de catgories 4 et 5 pour les priodes 197589 et 19902004 dans les diffrents bassins ocaniques. [5]

Populations vulnrables

Les populations les plus exposes aux ouragans travers le monde sont celles qui jouissent d'un accs limit aux ressources conomiques, et disposent de faibles niveaux de technologie, d' informations et de techniques de mauvaise qualit, d' infrastructures minimales et d' institutions politiques instables ou faibles (Tableau 4). Ces groupes ne sont pas totalement capables de se prparer ou de se protger eux-mmes contre les ouragans, ni de ragir et de faire face leurs impacts.

Tableau 4: Groupes sujets des catastrophes en Inde [1]

Quand un ouragan de catgorie 4 a touch la rgion du delta de Godavari, l'est de l'Inde, en novembre 1986, plusieurs groupes de personnes marginalises ont ragi diffremment aux effets de cet ouragan. Ainsi, les agricultrices pauvres qui travaillaient dans des rizires dvastes par les inondations ont d vendre leurs maigres biens pour aller travailler comme domestiques dans les villages voisins, ou ont migr vers d'autres rgions rizicoles pour s'en sortir. Par contre, les communauts pauvres de pcheurs de la cte du delta (o de nombreuses personnes ont perdu la vie cause des ondes de tempte) se sont tournes vers leurs familles et leurs proches pour trouver une aide financire, alimentaire ,renouveler leurs quipements de pche et se remettre des effets de cet ouragan.

Les prcautions de base

Il existe plusieurs faons de minimiser les effets des ouragans, qui vont probablement augmenter, dans la rgion. L'une des solutions est l'amlioration des structures physiques qui protgent les populations. Ainsi, un grand nombre de nouveaux abris anticycloniques sont en chantier le long de la cte est de l'Inde. Le nombre de dcs dus aux ouragans baissera certainement si plus d'habitants de ces rgions taient encourags utiliser ces abris.

L'amlioration des dispositifs gouvernementaux de pr-alerte et d'vacuation permettra galement de sauver des vies, bien que l'accs ces dispositifs puisse tre limit en raison de l'isolement d'un grand nombre de communauts, des barrires linguistiques, et du mauvais tat des systmes de transport et de communication (y compris de radio/tlphone). Cependant, c'est grce aux amliorations, certes lentes, apportes par l'introduction et l'utilisation de ces systmes que les ouragans, qui auraient probablement caus la mort de 10000 personnes dans l'Andhra Pradesh la fin des annes 1970, n'en tuent plus que prs de 1000 de nos jours.

Les gouvernements et les agences internationales peuvent galement faire beaucoup pour attnuer les effets des temptes grce des politiques de rhabilitation, telles que la distribution d'aides de base (aliments, abri, huile de cuisson et eau potable). Il est galement trs important que les communauts affectes bnficient de meilleures services de sant, la propagation des maladies d'origine hydrique (telles que la typhode et la dysenterie) aprs le passage des ouragans causant souvent plus de dcs que les inondations, les glissements de terrains ou mme les ondes de tempte.

Greg O'Hare est professeur de gographie l'Universit de Derby, au Royaume-Uni.

Références

[1] O'Hare, G. L'Ouragan 07b dans le delta de Godavari, Andhra Pradesh, Inde: vulnérabilité, atténuation et effets spatiaux. The Geographical Journal 167, 23–38 (2001)

[2] Michaels P.J., Knappenberger, P.C. & Davis, R.E. Températures à la surface des mers et cyclones tropicaux dans le bassin de l'Atlantique. Geophysical Research Letters 33, (2006)

[3] Hoyos, C.D., Agudelo, P.A., Webster, P.J. et al. Déconvolution des facteurs qui contribuent à l'augmentation de l'intensité des ouragans dans le monde. Science 312, 94–97 (2006)

[4] Klotzbach, P.J. Tendances de l'activité cyclonique mondiale au cours des 20 dernières années (1986-2005) Geophysical Research Letters 33, (2006)

[5] Webster P.J., Holland, G.J., Curry, J.A. et al. Changement du nombre, de la durée et de l'intensité des cyclones tropicaux dans un environnement en réchauffement. Science 309, 1844–1846 (2005)

[6] Elsner, J.B., Kossin, J.P. & Jagger, T.H. L'intensité croissante des plus puissants cyclones tropicaux. Nature 455, 92–95 (2008)

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.

The full article is available here as HTML.

Press Ctrl-C to copy

Autres articles sur catastrophes