Rapprocher la science et le développement

  • Des chercheurs travaillent sur un 'super manioc'

Shares

Le manioc, aliment de base pour plus de 800 millions de personnes dans le monde, est l'objet principal d'un projet destiné à améliorer sa valeur nutritionnelle.

Le projet bioCassava Plus, financé à hauteur de US$ 12,1 millions par la Fondation bill et Melinda Gates, associe des chercheurs venus de Colombie, du Kenya, du Nigéria et de la Tanzanie.

Ces scientifiques se sont donnés pour objectif de renforcer chaque portion de 500 grammes de manioc en nutriments essentiels, notamment en vitamines A et E, le fer et le zinc.

Il s'agit aussi d'accroître la résistance du manioc aux maladies, d'allonger sa durée de conservation d'un jour à deux semaines et de réduire sa toxicité en cyanure.

Aujourd'hui, ces chercheurs déclarent avoir " apporté la preuve que les objectifs visés ont été atteints en trois ans," à compter de la date de lancement du projet en 2005.

Des plants de manioc transgéniques sont passés par une procédure d'approbation de biosûreté stricte aux Etats-Unis, et des essais de terrain sont actuellement menés sur un site du Département de l'Agriculture des Etats-Unis à Puerto Rico.

La prochaine étape sera de réaliser des essais de terrain au Kenya et au Nigeria au cours de l'année 2009, et avant que les chercheurs ne tentent 'de regrouper tous ces caractères génétiques en une seule plante .

Lien vers l'article complet sur le site AllAfrica.com

Republier
Nous vous encourageons à reproduire cet article en ligne ou sur support papier. La reproduction est libre de droit, suivant les termes de notre licence Creative Commons. Nous vous prions cependant de suivre ces directives simples :
  1. Vous devez créditer nos auteurs.
  2. Vous devez créditer SciDev.Net — dans la mesure du possible, veuillez insérer notre logo, avec un rétrolien vers l’article originel.
  3. Vous pourriez aussi simplement publier les premières lignes de l’article et ajouter ensuite la mention: "Veuillez lire l’intégralité de l’article sur SciDev.Net", avec un lien vers l’article originel.
  4. Si vous souhaitez aussi reprendre les images publiées avec cet article, veuillez vérifier avec les détenteurs de droits d’auteur que vous êtes autorisés à les utiliser.
  5. Le moyen le plus facile de reproduire l’article sur votre site est d’intégrer le code ci-dessous. 
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre page media et nos conseils pour la reproduction.